« J'adore vraiment mon travail ». L'experience de Jaymie Scotto Cutaia dans le monde des telécoms

Date de publication : 08/03/2020 12:25 - Date de modification : 03/04/2020 11:02
Chez Télécoms Sans Frontières (TSF), la diversité est un atout majeur. Nous travaillons avec des femmes incroyables : Marta, ingénieure spécialisée dans les technologies de l’information, Lama, ingénieure informatique qui co-anime le projet auprès des enfants syriens, Irinah, coordinatrice du projet IT CUP à Madagascar.

Pour cette journée internationale de la femme, nous souhaitons présenter Jaymie, nouvelle ambassadrice TSF, qui travaille dans le secteur des télécommunications en tant que PDG et fondatrice de JSA, une agence de relations publiques pour les data centres et les entreprises de télécommunications, marketing et événementiel. Elle témoigne de son expérience, partage sa motivation et donne des conseils aux jeunes femmes qui cherchent à évoluer dans ce secteur.

Pourquoi être ambassadrice de TSF ?

L'un des besoins humains les plus fondamentaux est de communiquer. Ce besoin est d’autant plus important lorsque nous sommes confrontés à une catastrophe ou à une crise. Dans de telles situations, appeler un être cher n’a pas de prix ; et les hommes et les femmes qui se rendent en première ligne sur le terrain pour mettre en place ces communications si critiques pour les familles et les acteurs humanitaires, sont des héros pour moi. C'est pour cette raison que je suis fière d'être ambassadrice de Télécoms Sans Frontières. Mon espoir est qu'en partageant la mission de TSF, elle puisse recevoir plus de donations, plus de ressources, plus de soutien, et ainsi poursuivre leurs interventions humanitaires auprès de ces communautés affectées pendant les périodes les plus difficiles.

Comment êtes-vous entrée dans le monde des télécommunications et pourquoi ?

Les télécoms sont comme la suite logique de mes études et de mon évolution professionnelle, car à la base, nous avons tous un grand besoin de communiquer entre nous. En créant cette infrastructure de réseau mondiale, nous mettons en place les bases numériques pour que nos enfants puissent échanger, être éduqués, recevoir de meilleurs soins médicaux, vivre dans une communauté sécurisée et interconnectée, et avec une meilleure qualité de vie.

Quelle est votre expérience en tant que femme dans une industrie à prédominance masculine ?

Je me suis toujours considérée professionnelle avant tout. Chaque fois que j'entre dans une salle de conférence, j'apporte avec moi la conviction fondamentale que j'ai quelque chose à apporter. Je ne me dis jamais que je suis une « exception », malgré le fait d’être souvent la seule femme dans la salle de conférence. Au lieu de cela, je suis motivée par l'idée de contribuer et d'apporter ma perspective unique. On m'a toujours appris à faire de mon mieux et à ne pas laisser les autres, ou leurs idées de ce que vous « devriez être », vous dissuader.
Si nous nous concentrons sur tout ce qui nous sépare, d'une certaine manière, cela nous maintient séparés.

Comment surmontez-vous les défis auxquels vous êtes confrontée ?

Je suis très passionnée et fais en sorte qu'il y ait moins de « plafonds de verre » et donc plus d'opportunités de développement individuelle et professionnelle pour tous ceux qui y aspirent. Je constate aussi que ces obstacles ne sont pas seulement sur le lieu de travail, mais aussi en nous-mêmes. Il y a des moments où nous pouvons penser : « Je ne suis pas prêt pour ça » ou « Je n'ai pas été formé pour ça. » J'espère qu'un jour je pourrais enseigner à ma fille à être aussi préparée que possible, puis juste « foncer » et franchir les obstacles, qu'ils soient externes ou internes, car parfois les obstacles les plus difficiles à franchir sont ceux que nous construisons pour nous-mêmes. Et en étant préparés et en franchissant nos propres barrières, nous devenons alors des modèles pour les autres et d'autres organisations.

Vous avez créé des initiatives spécifiquement dans le but « d'encourager des voix plus diverses ». Pouvez-vous en parler un peu plus ? Pourquoi pensez-vous que cela est si important ?

Tout au long de ma carrière dans les télécommunications, j'ai eu la chance de rencontrer de nombreuses femmes incroyables qui m'ont inspiré par leur force, leurs voix et leurs perspectives. Et ces dernières années, de nombreux organisateurs d'événements ont demandé à JSA de les présenter à de grandes oratrices. Étant donné que nous considérons JSA comme un « entremetteur » de l'industrie à bien des égards, reliant les gens pour développer les entreprises les uns des autres, nous avons créé la Women's Speaking Initiative (WSI), une plate-forme en ligne sur jsa.net/wsi, pour collecter des profils de femmes conférencières que nous trasmettons trimestriellement aux organisateurs d'événements de notre industrie. La mission du WSI est d'encourager plus d’inclusion et de voix diverses sur le circuit de communication des télécoms et des centres de données sécurisés. 

Que voyez-vous pour l'avenir des femmes dans le monde des télécoms ?

Je crois que tout est possible, et si vous envisagez de faire quelque chose, vous le pouvez. Je suis passionnée par l’idée de gagner sa « place à la table » et j'encourage les femmes de l'industrie à travailler dur pour être les mieux qualifiées pour les emplois qu'elles recherchent. À une époque où l'inclusion et la diversité apparaissent comme des tendances de fond et où les ressources humaines sont chargées de les prendre en considération lors du recrutement et de l'embauche, je pense que cela nuira davantage à notre mouvement si nous n’avons pas les qualifications nécessaires.
Nous devons montrer que nous avons fait le nécessaire, et que nous sommes prêtes à contribuer à transformer notre industrie et à encourager la prochaine génération. Nous avons la parole et l’opportunité - alors soyons prêtes !

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes femmes à la recherche d'une carrière dans le monde des télécommunications ?

Je leur dirais : suivez votre passion et aller jusqu’à devenir une experte. Apprenez tous les jours, puis réapprenez. Si vous restez à l’écoute, vous pourrez apprendre de la plupart des gens, de nombreux conseils, et franchir la plupart des portes. Lorsque vous poursuivez une carrière dans les télécommunications, vous empruntez une voie moins fréquentée par les femmes, mais ayez confiance. Entrez dans la salle de réunion et ne vous laissez pas décourager si vous êtes l'une des seules femmes dans la salle - au contraire, saisissez-vous de cette occasion pour que votre voix soit entendue. Mais ne laissez pas passer les opportunités qui s'offrent à nous, montrez-vous prêtes !