Contexte : Épidémie
Date de début : 09/04/2009
Date de fin : 30/04/2011
Zones d’intervention : trois villes

  • Mae Sot
  • Wang Pha
  • Mawker Thai

Activités : Système d’information

3 cliniques équipées

Les NTIC contre la malaria

Date de publication : 09/04/2009 00:00
Date de modification : 10/07/2018 16:43
2009 - 2011
TSF a développé un système d’information pour faciliter l’accès des femmes enceintes aux traitements contre la malaria à la frontière Birmane.

Contexte

Au cours de ces 30 dernières années, les mouvements de populations entre Birmanie et Thaïlande se sont dramatiquement intensifiés. On estime à plus d’un million le nombre de birmans réfugiés ou immigrés en Thaïlande. La plupart d'entre eux ne vivent pas dans les camps. Ceux-ci n'ont pas accès aux soins médicaux de base et sont très vulnérables à des maladies comme la malaria (paludisme).

La  malaria est l'un des pires fléaux qui tue chaque année plus d'un million de  personnes. Femmes enceintes et enfants sont les plus vulnérables ; un enfant en meurt toutes les 30 secondes. Le parasite responsable est toujours présent le long de la frontière thaïlandaise où se font soigner des milliers de réfugiés Birmans dans les cliniques du Shoklo Malaria Research Unit (SMRU).

Créé il y a plus de 20 ans, le SMRU situé à Mae Sot dans le nord-ouest de la Thaïlande est une extension de la faculté de Médecine Tropicale Mahidol à Bangkok. Membre de l’unité de recherche Mahidol-Oxford (MORU) et financé par Welcome Trust, le SMRU gère trois laboratoires et six cliniques offrant des soins à plus de 30 000 personnes par an. Les cliniques sont spécialisées dans le suivi et traitement de la malaria, accordant une attention particulière aux femmes enceintes. Grâce à ce programme, la malaria a été éradiquée dans les camps de réfugiés.

Implémentation

Afin de mieux exploiter les données collectées auprès des patients, améliorer le traitement et combattre plus efficacement la maladie, Télécoms Sans Frontières a mis  en  place  un  système d’information en collaboration avec le SMRU.

Après un an et demi de développement, Télécoms Sans Frontières et l’IT Cup ont inauguré le 9 avril 2009 leur projet de soutien au SMRU dans la ville de Mae Sot à la frontière Birmane. Ce système d’information a vu le jour grâce aux fonds collectés lors de la 5ème édition du tournoi caritatif de football IT Cup le 29 juin 2008 à Clairefontaine – France.

Système d’information

Auparavant, le suivi des patients atteints de malaria était assuré par des formulaires papiers. Il en existait une trentaine selon les cas. L’informatisation était essentielle pour une exploitation plus efficace des données des patients et un gain de temps. Ce système a ainsi permis de :
- éviter les erreurs de saisie ;
- avoir un accès à l’historique des patients ;
- optimiser les délais dans la transmission des informations ;
- résoudre la problématique de l’archivage des formulaires.

Une première version pilote de l’application a été mise en place dès la fin du mois de mars 2009 à la clinique du SMRU de Wang Pha. Le système a ensuite été installé dans la clinique de Mae Sot en avril puis dans celle de Mawker Thai. Le personnel médical a été formé pour devenir autonome sur la solution.

Images