Contexte : Conflit
Date de début : 15/11/2015
Date de fin : 14/02/2016
Zones d’intervention : District d’Azaz, Syrie
Activités :

  • Système de collecte de données mobile
  • Santé mobile

4 936 femmes et enfants bénéficiaires
497 personnes en situation de malnutrition traitées
45 soignants communautaires formés

Suivi de santé maternelle et infantile

Date de publication : 01/11/2015 00:00
Date de modification : 21/06/2018 18:24
2015 - 2016
Système mobile de collecte de données médicales pour améliorer la santé maternelle et infantile dans le district d’Azaz en Syrie.

Contexte

Azaz est l’un des nombreux districts du Nord de la Syrie affecté par le violent conflit qui traverse le pays depuis 2011. Les mères et les enfants sont affaiblis par les maladies développées en raison des mauvaises conditions de vie et la difficulté d’accès aux services de santé.

Afin de répondre à cette problématique, TSF s’est associée à l’ONG Syria Charity, spécialisée dans le soutien médical et l’aide humanitaire pour la population syrienne. Le projet est soutenu par le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations unies (OCHA).

Assistance médicale pour les femmes et les enfants

TSF a développé une solution de collecte de données mobile pour les agents médicaux de Syria Charity dans le District d’Azaz, dans le but d’améliorer les soins prodigués aux mères et enfants. Les informations collectées permettent d’optimiser l’approvisionnement et l’accès aux services médicaux.

Lors des consultations effectuées dans les villages du district, les 15 équipes médicales, représentant 45 personnels formés, utilisent des formulaires numériques sur tablette pour collecter les données médicales de chaque patient. Ces dernières sont centralisées dans une base de données grâce aux connexions internet présentes dans les hôpitaux connectés par TSF. Cette base de données est consultée par les médecins de l’hôpital spécialisé à Azaz qui prend en charge les patients.

Le projet a permis de détecter et traiter 188 femmes enceintes, 302 femmes allaitantes, et 7 enfants en situation de malnutrition aiguë modérée – soit 10% des 4 936 patients dépistés.

Images