Soutien aux jeunes filles à Madagascar: de « meubles fragiles » à leaders de demain

Date de publication : 06/08/2019 09:45 - Date de modification : 06/08/2019 14:18
« Fanaka malemy », « meubles fragiles », c’est comme cela que les jeunes filles et femmes sont parfois encore considérées à Madagascar. Peu sont instruites et elles sont souvent obligées de trouver un mari pour vivre. Le Centre IT Cup leur donne les moyens de changer leurs vies grâce à un endroit sûr où elles peuvent acquérir des compétences numériques essentielles pour leur présent et futur. Irinah, Coordinatrice du Centre IT Cup à Miarinarivo, Madagascar, depuis 2015, explique l’importance du projet de TSF pour la communauté locale, et pour les jeunes filles en particulier.

« Beaucoup de jeunes filles à Madagascar sont obligées de faire les corvées familiales afin de se préparer déjà à être maman et être une bonne mère au foyer. Celles qui ont des moyens payent très cher le coût d’une formation d’initiation à l’Internet. Le programme IT Cup est donc important puisqu’il complète non seulement les savoirs personnels mais aussi les compétences en informatique à travers diverses activités ». Activités créatives, cartographie numérique, robotique, programmation, contes traditionnels ; ce sont quelques exemples des activités gratuites proposées à la communauté locale. Elles permettent aux jeunes filles et femmes d’acquérir des compétences importantes de manière ludique dans une ambiance bienveillante. De plus, les statistiques nous disent que, si elles en ont la possibilité, les filles peuvent être plus engagées et actives que les garçons : « par exemple, plus de 55 % d’entre elles sont très assidues à nos activités périscolaires ».  

Irinah, Coordinatrice du Centre IT Cup, pendant l'atelier d'activités créativesIrinah, Coordinatrice du Centre IT Cup, pendant l'atelier d'activités créatives

Le centre IT Cup a comme objectif principal l’accès au droit à l'information pour la communauté locale : « pour celles qui ne peuvent pas s’offrir les outils et les cours pour apprendre à utiliser la technologie, le centre est le seul moyen d’obtenir des compétences numériques ». Mais même pour celles qui ont déjà eu la chance de faire leurs premiers pas dans le monde du numérique et qui ont un peu d’expérience avec les nouvelles technologies, le Centre IT Cup joue un rôle important en s’assurant qu’elles savent en maîtriser tout le potentiel en sécurité et de manière responsable. « En fait, le Centre IT Cup joue deux rôles : Faire connaître ces outils à ceux qui n’ont pas les moyens d’y accéder, et pour ceux qui les ont, promouvoir un usage utile et responsable ».

À chaque bénéficiaire et chaque besoin, une solution adaptée ; c’est l’approche de TSF. Parallèlement au projet de TSF en Turquie, à Miarinarivo tous les participants peuvent faire évoluer leurs compétences en fonction du développement technologique d’une manière adaptée à leurs besoins, et pour des jeunes filles, cela est encore plus important. « Le Centre IT Cup a toujours à l’esprit de faire progresser chaque participant à son rythme, selon son niveau. Les jeunes filles et femmes qui souvent, sont peu écoutées ou suivies par leurs familles profitent donc de cette occasion pour bénéficier de formation et acquérir des compétences. C’est un grand avantage pour toute la population, et surtout pour les jeunes filles et femmes de la région ».