Renforcement des capacités

En situation d’urgence, la gestion et le partage de l’information sont les clés d’une réponse humanitaire efficace permettant d’apporter une aide adaptée aux populations affectées le plus rapidement possible. Quand une crise humanitaire survient, les équipes terrain doivent évaluer la situation et communiquer des informations cruciales aussi vite que possible avec les autres acteurs humanitaires dans le pays, mais elles doivent aussi pouvoir mobiliser les bailleurs de fond et assurer la visibilité et la défense de leurs actions. Or, suite à une urgence, lorsque les besoins en télécommunications sont les plus importants, les réseaux sont souvent indisponibles (services interrompus, saturés), entravant la capacité des organisations à communiquer, partager l’information et assister les populations affectées.

Quels que soient leurs domaines d’activités, les organisations humanitaires ont besoin de moyens de communication pour mener à bien leurs missions.

Si certaines d’entre elles disposent d’une capacité matérielle suffisante, l’expérience de TSF montre qu’une assistance technique est souvent indispensable. Il est également important pour les ONG et les gouvernements de suivre l’évolution des solutions techniques disponibles pour maintenir opérationnels leurs systèmes de réponse. De plus en plus d’acteurs humanitaires s’intéressent aux nouvelles technologies et cherchent à acquérir des compétences techniques. Dans cette perspective, TSF partage régulièrement son expertise en termes d’équipements et de services à la communauté humanitaire.

Préparation à l’urgence

Nous sommes convaincus que l’urgence se prépare pour construire une réponse coordonnée et efficace auprès des populations. Un savoir-faire technique suffisant fait partie des compétences de base dont chaque organisme humanitaire doit disposer. TSF étant reconnu comme ONG leader dans son domaine, notre équipe mène des sessions de formation à travers le monde au bénéfice des ONG internationales, des agences gouvernementales et des Nations Unies. Ces sessions abordent l’usage des nouvelles technologies en situation de crise. Nous nous appuyons sur des technologies appropriées aux situations d’urgence que nous adaptons au contexte humanitaire. Nous assurons des formations à la fois théoriques et pratiques sur l’usage des communications satellitaires, des technologies de tracking et de GPS et de l’optimisation de la bande passante. Par ces initiatives, nous souhaitons que tous les acteurs impliqués disposent d'une capacité propre en télécommunications dès la première phase d’une crise.

En fonction de la zone d’intervention, TSF peut recommander l’intégration d’une capacité télécoms au système de réponse gouvernemental et constitue l’équipement technique nécessaire pour assurer une aide efficace aux régions les plus exposées.

Dans le cadre de notre collaboration avec le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA), nous sommes régulièrement sollicités pour dispenser des formations pratiques et participons aux exercices de simulation (SIMEX) aux côtés des équipes d’Evaluation et Coordination en cas de catastrophe des Nations Unies (UNDAC) et du Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (INSARAG).

Pour TSF, ce réseau de professionnels de l’urgence formés aux nouvelles technologies contribue à réduire l’impact des crises sur les populations, et permet également à ces dernières de mieux se protéger et de renforcer la résilience pour épargner des vies.

Nos missions Renforcement des capacités