Contexte : Typhon
Date de début : 15/02/2012
Date de fin : 25/02/2012
Zones d’intervention : 7 villes

  • Moramanga
  • Ranomafana
  • Vatomandry
  • Antsampanana
  • Brickaville
  • Andevoranto
  • Ambila

Activités :

  • Centres télécoms
  • Opérations de téléphonie humanitaire

7 organisations soutenues

Cyclone Giovanna

Date de publication : 2012-02-15
Date de modification : 28/06/2018 18:25
2012
Le cyclone tropical intense Giovanna a frappé la côte Est de Madagascar le 13 février 2011. TSF a déployé une équipe et des moyens télécoms sur la zone la plus touchée autour de Brickaville.

Contexte

Le cyclone de catégorie 3 Giovanna a frappé la côte est de l'île, faisant 26 morts, 663 000 sinistrés et 133 000 déplacés selon le Bureau National pour la Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC).

Déploiement

TSF s’est déployée depuis son siège international le 15 février. En coordination avec le BNGRC, l’équipe a évalué la situation télécom et identifié les besoins en télécommunications des ONG, autorités locales et des populations après le passage du cyclone dans les villes de Moramanga, Ranomafana, Vatomandry, Antsampanana et Brickaville.

Centres télécoms

Le 18 février, TSF a mis en place un centre télécoms dans les bureaux de Care International à Brickaville, afin de créer un Pôle de Coordination inter ONG.

TSF a soutenu les organismes de secours sur place (WFP, CARE International, Croix Rouge Malgache, Catholic Relief Service, Bureau du district, BNGRC, autorités locales) et a renforcé la coordination de la réponse humanitaire.

Opérations de téléphonie humanitaire

TSF a également effectué des opérations de téléphonie humanitaire pour les populations affectées des villes d’Andevoranto du 18 au 20 février et Ambila les 21 et 22 février. 128 familles ont ainsi pu passer des appels prioritaires et informer leurs proches de leur situation et de leurs besoins.
 
Le cyclone Giovanna a fait moins de dégâts que prévu à l'intérieur des terres, les activités de TSF ont donc eu lieu sur des zones très ciblées, notamment sur la côte est, point d’impact du cyclone. Les opérateurs ont réagi rapidement afin de rétablir les communications et permettre un retour progressif à la normale. Les besoins en télécommunications ont donc été de moins en moins important jusqu’au retour des connexions 3G sur Brickaville, le 23 février 2012.

Images