Grâce à TSF, les acteurs humanitaires bénéficient de la première connexion à Beira

Date de publication : 18/03/2019 16:55 - Date de modification : 18/03/2019 17:23
Dimanche 17 Mars, à peine deux jours après l’impact du Cyclone Idai sur la côte de Beira, au Mozambique, Télécoms Sans Frontières (TSF) a installé la première connexion satellitaire sur zone. Cette connexion permet aux premiers acteurs humanitaires arrivés dans la ville de bénéficier d’une connexion internet pour la coordination de leur réponse à l’urgence.

Le cyclone Idai est considéré comme le plus puissant à avoir frappé le pays depuis 2000. Depuis son passage jeudi soir, le réseau électrique est hors service et les infrastructures télécoms sérieusement endommagées. Les communications vers et depuis cette ville sont très limitées. TSF a été parmi les premières ONG à atteindre la zone dimanche matin depuis la capitale, Maputo. À peine quelques heures après, notre équipe a installé la première connexion satellitaire au centre de coordination humanitaire situé à l’aéroport de Beira.

Grâce à la rapidité d’intervention de TSF, les acteurs humanitaires sur place ont pu communiquer les besoins de la zone affectée pour la première fois depuis l’impact du cyclone. Les premières vidéos montrant l'ampleur des dégâts ont pu être diffusées sur Internet. Depuis la zone de l'aéroport, certains ont même pu joindre leurs proches pour les rassurer.      

TSF est en relation étroite avec les opérateurs locaux afin de concentrer ses opérations vers les zones les plus isolées. Notre équipe a aussi pour objectif d'y mener des opérations de téléphonie mobile et Wi-Fi itinérant auprès de la population.