Contexte : Explosion industrielle
Date de début : 21/09/2001
Date de fin : 29/09/2001
Zones d’intervention : Toulouse
Activités :

  • Renforcement de la coordination
  • Diffusion d’information

Explosion de l'usine AZF - Toulouse

Date de publication : 21/09/2001 00:00
Date de modification : 09/07/2019 17:05
2001
Face à une forte mobilisation nationale, le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS) de Haute Garonne travaille avec TSF pour coordonner ses équipes terrain

Contexte

Vendredi 21 septembre 2001, 10h15, une terrible explosion dans l’usine chimique AZF à Toulouse balaie tout dans un rayon de plusieurs kilomètres. Ce drame fait 30 victimes et des centaines de blessés, dont certains très grièvement atteints. Le réseau téléphonique, fixe et mobile, est totalement saturé.

Déploiement

Télécoms sans Frontières est sur place en début d’après-midi. Composée de 4 logisticiens, de 14 lignes téléphoniques par satellite et d’un transmetteur de données, l’équipe se rend immédiatement au PC de crise. Elle est orientée vers le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS) de Haute Garonne. Ce dernier rencontre des difficultés à coordonner ses équipes sur le terrain, faute de moyens de communication.

Renforcement de la coordination

Deux satphones sont installés au CODIS, les autres étant répartis sur le terrain entre tous les postes de commandement : PC de déblaiement sur le site de l’usine, PC médical, PC de transit... Une dernière valise accompagne le Colonel Poncet, chargé de la coordination des secours.

Durant toute l’après-midi du vendredi et toute la nuit, l’équipe de TSF permet aux équipes de secours de s’organiser et au CODIS de gérer au mieux la situation. A huit heures le samedi 22 septembre, le réseau téléphonique étant redevenu normal, Télécoms sans Frontières achève sa mission d’urgence.

Diffusion d’information

Cinq jours plus tard, soit le jeudi 27 septembre, la Sécurité Civile française fait de nouveau appel à TSF. Les secours opèrent à l’intérieur même du périmètre de sécurité de l’usine, sans aucun moyen de communication avec l’extérieur. Un logisticien de TSF assure durant trois jours la transmission d’images et de rapports d’analyse pour la Sécurité Civile française vers le Ministère de l’Intérieur. Cette opération a été saluée par le Premier Ministre Lionel Jospin et par le Maire de Toulouse, Philippe Douste Blazy.

Images