Arrivée de TSF à Abaco : 1ère ONG internationale opérationnelle sur l'île dévastée

Date de publication : 06/09/2019 15:05 - Date de modification : 06/09/2019 16:07
"Nous avons été une des rares ONG autorisées à prendre un vol pour Abaco afin d’aider l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA) à ouvrir le 1er centre opérationnel d‘urgence (ECO) grâce à une connexion satellitaire haut débit." a déclaré Armando Samayoa, notre chef de mission aux Bahamas, hier.

Arrivée mercredi sur la capitale des Bahamas, Nassau, TSF est la seule ONG internationale opérationnelle sur l’île d’Abaco, complètement dévastée par le passage de l’ouragan Dorian.

Sur place, quelques 7 500 habitants ont désespérément besoin d’aide. La réponse humanitaire s’organise à Marsh Harbour, la principale ville de l'île, et NEMA a demandé l'aide de TSF pour établir une connexion satellitaire dans le premier Centre de coordination d’urgence. De nombreux autres acteurs humanitaires internationaux, toujours dans la capitale, devraient rejoindre l'île aujourd'hui et mener leurs opérations depuis ce centre. Il est donc primordial de disposer de moyens de communication fiables pour coordonner cette arrivée massive et organiser les opérations multisectorielles.

L'île est dévastée et complètement isolée. Une grande partie de la population n'a pas été en mesure d’établir des contacts avec leurs proches en dehors d'Abaco. TSF mènera des évaluations auprès des personnes affectées dès que possible pour leur permettre de communiquer avec leurs familles et de retrouver un peu de réconfort après le chaos.