Formation UNDAC : Soutien à la préparation aux urgences de 30 acteurs humanitaires internationaux

Date de publication : 31/07/2019 17:05 - Date de modification : 31/07/2019 18:04
La préparation est essentielle pour assurer une réponse d’urgence efficace. Quelle meilleure manière de se préparer pour une urgence que d’en simuler une ? C’est ce qui s’est passé la semaine dernière pendant le séminaire de deux semaines organisé par l'équipe des Nations Unies chargée de l'évaluation et de la coordination en cas de catastrophe (UNDAC) à Sentul, Indonésie, où TSF a fourni une connexion satellitaire ainsi qu’un appui technique.

Comme confirmé par Peter Muller, Directeur du Séminaire et « UNDAC Global Lead » à UNOCHA, la participation de TSF dans ce genre de formations est importante : « Il est important que TSF explique aux nouveaux membres UNDAC les moyens de communications utilisés en première phase d’une crise et l’assistance fournie pour la coordination ».  

Après une semaine plus théorique qui permet aux participants d’en apprendre davantage sur l’environnement d’une mission d’urgence, la deuxième semaine consistait en une simulation d’une mission en réponse à une catastrophe naturelle. Les participants regroupés en quatre équipes, ont simulé les opérations qu’ils devraient mener en cas d’urgence. Durant cet exercice, TSF a fourni le même soutien que lors des vraies situations d’urgence : une connexion satellitaire pour la coordination humanitaire.

Cette formation a été organisée par le département de soutien à la réponse d’urgence (ERSB) du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (UNOCHA) en collaboration avec le gouvernement de l’Indonésie. 30 professionnels du secteur humanitaire de plus de 15 pays ont participé. Ils travaillent pour les départements de réponse à l’urgence de leurs pays, pour des agences de Nations Unies (comme l’OMS, la FAO, le PAM et l’OIM), ainsi que pour d’autres organisations humanitaires nationales et internationales.

La participation de TSF leur a permis de mieux comprendre les besoins et difficultés auxquelles ils devront faire face durant une mission et le type de soutien qu’ils peuvent recevoir de chaque organisation humanitaire présente sur le terrain. Tous les participants interviewés ont affirmé que l’assistance fournie par TSF a amélioré l’efficacité de leur travail tout au long de la simulation, comme confirmé par Cristina, bénéficiaire de la formation  : « Cette connexion est essentielle pour nous, surtout pendant les premiers jours de mission. Nous avons besoin de recevoir des informations, de partager des données et de communiquer avec l’équipe sur le terrain. Elle est aussi importante pour notre coordination et notre sécurité ».