Jeunes volontaires à TSF : Une histoire de partage

Date de publication : 10/12/2019 12:45 - Date de modification : 11/12/2019 11:20
Télécoms sans frontières aime s’engager auprès des jeunes, mais nous aimons également quand les jeunes s’engagent auprès de nous ! C’est pourquoi tous les ans depuis 2010, nous accueillons des volontaires en Service Civique dans notre organisation.

Un Service Civique est un dispositif mis en place par l’État français qui permet aux jeunes de s’engager « au service de l’intérêt général ». Cela peut prendre de nombreuses formes, dont s’engager en association comme les jeunes que nous accueillons chez TSF.

Ceux-ci peuvent venir pour des missions variées, et parfois, rester… Pour Emmanuel tout a commencé en 2012 avec le Service Civique et maintenant, il est le coordinateur des projets de la base Europe ! « Après quelques années dans une entreprise de radiocommunications, je souhaitais mettre mes compétences au service de personnes en difficulté. TSF m’a permis de rencontrer et découvrir le secteur humanitaire ; aujourd’hui j’ai la chance de développer des projets où la technique est un levier permettant à des personnes d’améliorer leur quotidien dans des contextes difficiles, et cela me réjouit et me motive énormément. »

Emmanuel en Turquie

Cette année, nous accueillons Olive et Naomi qui participent à un projet de reciprocité SESAME, porté par la Région Nouvelle-Aquitaine et coordonné par Cool’eurs du Monde. Celui-ci a permis à Olive, qui était déjà bénévole dans notre centre IT Cup à Madagascar, de venir effectuer un Service Civique à notre siège à Pau. Naomi, originaire de la région, est partie à Madagascar le 5 décembre pour découvrir ce même centre et y travailler. Nous leurs avons demandé ce qui les as motivées à faire un Service Civique et pourquoi elles nous ont choisi.

Olive, 22 ans

« J'ai choisi de faire une mission de Service Civique à l'international puisque cela me permet de m'engager dans des missions d'intérêt général, de participer à une expérience enrichissante et de savoir quelles sont mes limites sans mes proches (de quoi je suis capable). Je souhaitais partir à l’étranger, pas juste pour découvrir le pays et ses cultures, mais pour un projet bien précis : contribuer au développement de ma région grâce à la réciprocité entre mon binôme et moi. »

« J'ai choisi la mission au sein de Télécoms Sans Frontières pour savoir comment se passe la communication dans une ONG mais aussi parce que je compte reprendre mes études dans le domaine de la communication. C'est donc une bonne occasion pour moi de savoir en avance ce qui m'attend et d'en profiter pour découvrir différents outils de communication. »

Naomi, 24 ans

« J’ai décidé de partir en Service Civique à l’international car c’était pour moi une opportunité idéale pour concilier mes envies de voyages et mon souhait de m’engager dans un projet de développement à l’étranger. Je pars dans l’optique de m’enrichir personnellement et professionnellement – en France j’ai travaillé dans le social – à travers des moments de découvertes, d’échanges et d’apprentissages. »

« J’ai choisi de partir dans le cadre d’une mission proposée par Télécoms Sans Frontières car je suis sensible aux questions sociales, éducatives et culturelles relatives la jeunesse. La semaine de formation que j’ai passée au sein de TSF n’a fait que confirmer ma motivation et mon envie, et je suis aujourd’hui ravie de pouvoir vivre cette expérience. »

En plus d’être une véritable plus-value pour TSF, ces engagements sont avant tout des histoires et des expériences partagées. Parfois même, ces expériences se transforment en de merveilleux projets de collaboration, et ce pour répondre mieux aux besoins de nos bénéficiaires.