Réponse d'urgence Grèce

Incendie dans le camp de Moria

2020 - En cours
Publié le 25/09/2020 15:08  -  Modifié le 22/10/2020 08:48
TSF s’est rendue sur le terrain juste après les incendies afin d'installer la première connexion Internet pour couvrir la zone de quarantaine dans le nouveau camp de Kara Tepe, où les demandeurs d’asile positifs au COVID-19 sont placés.

Contexte : Déplacement de populations 
Date de début : 17/09/2020
Date de fin : en cours
Zone d'intervention : Lesvos
Activité : Connectivité pour la population 

1700 dispositifs uniques connectés

500Go transférés

Context

Entre le 8 et le 10 Septembre, plusieurs incendies ont ravagé le Centre d’Accueil et d’Identification de Moria, sur l’île de Lesvos, en Grèce. Le camp a été complètement détruit et environ 12 000 demandeurs d’asile sont restés sans abri pendant plusieurs jours. Ils ont maintenant été transférés dans un nouveau camp, encore en phase de construction, à Kara Tepe, proche du port de Mytilène.

Deployment

Forte de sa connaissance du contexte et des contacts maintenus depuis sa dernière mission sur l’île en 2015, TSF s’est rendue sur le terrain juste après les incendies. Notre équipe a installé la première connexion Internet pour couvrir la zone de quarantaine dans le nouveau camp de Kara Tepe, où les demandeurs d’asile positifs au COVID-19 sont placés. Après l’eau, la nourriture et l’assainissement, la connexion Wi-Fi est considérée comme le besoin plus important par les demandeurs d’asile, parce que cela leur permet de rester en contact avec leurs familles et d’obtenir des informations importantes. Dans cette situation particulièrement incertaine, où ils se sentent bloqués sur l’île, sans aucune prospective sûre concernant leur avenir, Internet leur donne la possibilité de se renseigner sur toutes les options possibles et ensuite de se construire un projet pour un futur meilleur en fonction des informations qu’ils trouvent.

9 000 personnes ont déjà été transférées dans le nouveau camp. Au moins 200 d’entre elles ont été testées positives au COVID-19 et sont donc placées dans un endroit séparé pour éviter la propagation du virus dans le camp, qui serait catastrophique à cause des conditions d’hygiène précaires et de la difficulté à respecter les mesures barrières. La connexion Internet installée par TSF offre un lien gratuit à des personnes qui non seulement vivent dans des conditions éprouvantes depuis plusieurs mois ou même plusieurs années, mais qui ont subi le traumatisme de voir leurs vies déjà précaires ravagées par les incendies et dont la santé est éprouvée par le COVID.