Réponse d'urgence Haïti

Séisme au Sud-Ouest d'Haïti

2021
Publié le 16/08/2021 13:32  -  Modifié le 17/09/2021 15:52
Un puissant séisme de magnitude 7,2 a frappé Haïti samedi 14 août. TSF a déployé une équipe depuis son siège pour fournir une assistance télécom dans la zone affectée.

Contexte : Séisme 
Date de début : 15/08/2021
Date de fin : 06/09/2021
Zones d’intervention : Haiti
Activités :

  • support à la coordination humanitaire
  • Wi-Fi itinérant pour la population

Contexte

L'impact du tremblement de terre sur une population déjà très vulnérable a été catastrophique. Le bilan humain s'élève à plus de 2200 morts et plus de 12 000 blessés. Plus de 50 000 habitations ont été détruites.

« Dès que nous avons reçu l'alerte, nous avons décidé de déployer une équipe immédiatement. 11 ans après notre réponse au terrible séisme de 2010, il était essentiel pour nous d'être sur le terrain le plus rapidement possible. Nous connaissons l'impact que de telles catastrophes peuvent avoir sur le pays et la nécessité d'agir rapidement. Il est primordial d'aider la population qui vit déjà dans des conditions difficiles en raison des troubles civils et politiques, et qui doit maintenant supporter – en plus du COVID – le tremblement de terre et la menace d’une tempête tropicale », explique Monique Lanne-Petit, directrice de TSF.

Quelques jours après le séisme, la tempête tropicale Grace a occasionné des pluies torrentielles sur le Sud du Pays qui ont rendues de nombreuses routes impraticables et causé des glissements de terrain. Ces conditions météorologiques sont ajoutées à une situation sécuritaire dégradée sur plusieurs routes menant aux trois départements touchés de Grand’Anse, Nippes et le Sud.

Soutien à la coordination humanitaire 

L’équipe de TSF a installé une connexion satellitaire haut débit dans le premier centre de coordination humanitaire dès son arrivée aux Cayes, la principale ville de l'une des zones les plus touchées par le séisme.

« Nous avons rejoint les premiers convois se dirigeant vers le sud-ouest du pays et avons fourni une connectivité satellitaire au centre de coordination des opérations qui se mettait en place ici, aux Cayes. Cette connexion fiabilise les échanges entre l’équipe locale de la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC), et le niveau national de Port-au-Prince. Elle accélère aussi la mise en place du centre avec l’équipe des Nations Unies pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe (UNDAC) », commente Florent Bervas, chef de mission pour TSF en Haïti.

Le centre de coordination des Cayes, mis en place en collaboration avec la Protection Civile Haïtienne et UNDAC, est rapidement devenu le principal centre de coordination de la réponse humanitaire dans les zones affectées et est conséquemment utilisé par toutes les organisations humanitaires qui arrivent progressivement sur la zone. Des membres de l'équipe de TSF ont également fourni un appui en télécoms aux opérations d'évaluation UNDAC autour des Cayes et de Jérémie, notamment dans les localités affectées de Aquin et Caveau Jean-Baptiste. Ces évaluations ont permis de remonter des informations sur les dommages et les besoins des populations aux agences gouvernementales haïtienne et aux organisations impliquées dans la réponse à la catastrophe.

De plus, TSF a installé une connexion haut débit par satellite au centre opérationnel de Médecins Sans Frontières (MSF) aux Cayes. Une partie de l'hôpital principal de la ville avait été gravement endommagée par le tremblement de terre. MSF-France a installé un camp temporaire avec des tentes pour traiter les patients, et leur centre opérationnel aux Cayes s'occupe de la logistique et de la fourniture de médicaments aux hôpitaux de tout le département. Le réseau local reste instable, la connexion de TSF est donc essentielle pour que la fourniture du matériel nécessaire au traitement des patients puisse se poursuivre sans interruptions.

Wi-Fi itinérant pour la population

En parallèle, une équipe de TSF a effectué des opérations de Wi-Fi itinérant pour les communautés isolées dans les environs des Cayes, afin de fournir une  connectivité Internet de quelques heures aux populations touchées par le tremblement de terre. Ces opérations ont notamment couvert les villages de Corail Henry et Sucrerie Henry, où le réseau était hors service et les dégâts majeurs. La plupart des maisons étaient détruites, ne laissant d’autre option aux habitants que de dormir dans des abris de fortune improvisés dans des conditions très précaires. Au vu de cette situation, même juste le fait de voir quelqu’un se déplacer jusque-là pour les aider était source de soulagement et de profonde reconnaissance.

Les opérations ont été basées sur les résultats des évaluations menées sur le terrain, et en étroite collaboration avec les Nations Unies, la Protection Civile, le Centre National des Opérations d'Urgence (COUN), Help.ngo et toutes les autres organisations présentes. La réponse de TSF à la première urgence est arrivée à sa fin, néanmoins TSF reste en contact avec les acteurs soutenus pendant sa mission afin d’assurer un suivi des connexions installées et une assistance à distance si nécessaire.

Articles associés