Contexte : Typhon
Date de début : 01/12/2019
Date de fin : 16/12/2019
Zones d'intervention :

  • Île Catanduanes (Région de Bicol, Luzon)
  • Île Batag
  • Samar du Nord

Activités :

  • Soutien à la Coordination Humanitaire
  • Opérations de téléphonie humanitaire

20ème typhon à traverser les Philippines

1 922 106 personnes affectées (Source : NDRRMC)

98% du premier appel depuis la catastrophe

95% des appels réussis

Typhon Kammuri

Date de publication : 06/12/2019 11:30
Date de modification : 23/01/2020 17:37
TSF déploie ses équipes pour venir en aide aux populations touchées par le typhon Kammuri, le 20ème cyclone tropical des Philippines en 2019.

Contexte

Le cyclone tropical Kammuri (Tisoy aux Philippines) a été identifié comme un typhon le 28 novembre. Le 30 novembre, les autorités locales des Philippines ont commencé à se préparer en prévision de son arrivée : plus de 200 000 personnes ont été évacuées en raison des craintes d'inondations et de glissements de terrain. Le 3 décembre, Kammuri a atteint son intensité maximale en catégorie 4 dans la région de Bicol. Les vols et les opérations à l'aéroport international de Manille ont été suspendus pendant douze heures entre le 3 et le 4 décembre et plus de 520 vols ont été annulés.
Selon le Conseil national de réduction des risques de catastrophe et de gestion des risques de catastrophe (NDRRMC), à la date du 5 décembre, le nombre de morts s’élève à 13.

Déploiement

Compte tenu du passage du typhon aux Philippines, TSF a déployé une équipe avec des équipements satellitaires depuis sa base asiatique dès le 1er décembre. À son arrivée à Manille le 2 décembre, l'équipe pré-positionnée a contacté nos partenaires locaux sur le terrain pour évaluer leurs besoins.
En parallèle, avec l’aide de notre personnel au siège, l’évolution du typhon et son impact potentiel ont été étroitement surveillés afin d’évaluer les dommages possibles et la zone d’intervention de TSF.

Le Département des technologies de l’information et des communications des Philippines (DICT) avait besoin de TSF pour soutenir leur mécanisme local d’intervention d’urgence en établissant une connexion au bureau du gouverneur dans l’une des zones les plus touchées: l’île de Catanduanes.

Soutien au gouvernement local

Nos techniciens informatiques sont arrivés sur l'île Catanduanes dès le 4 décembre et ont aidé le DICT à établir la première connexion depuis le passage du typhon le même jour, fournissant une connexion Internet aux équipes d'intervention des autorités locales pour renforcer leur efficacité et leur réactivité afin d'aider les communautés touchées.

De nouveaux besoins ont ensuite été évalués à Samar du Nord pour soutenir le gouvernement local et le 6 et 7 décembre, TSF est arrivé à Catarman et Laoang respectivement afin d'établir des connexions permettant au gouvernement local de coordonner et de gérer ses opérations de secours.

Opérations de Téléphonie Humanitaire
Après avoir fait évaluer les besoins d'assistance de la population par nos techniciens informatiques, ils se sont rendus à Laoang et à l'île Batag afin de mettre en place trois opérations de téléphonie humanitaire dans des endroits reculés sans aucune communication ni connexion instable. Pour 98% des bénéficiaires, c'était leur premier appel depuis la catastrophe.

Images